Les Fermières recrutent et la Loi sur les mesures de guerre est adoptée

Dans La Voix gaspésienne du 21 octobre 1970

RP VG 21 octobre 1970 – 35En plein recrutement jusqu’au 30 octobre, le Cercle de Fermières de Matane espère porter de 280 à 350 le nombre de ses membres. La salle de réunion est à l’hôtel de ville. En plus de tisser et de tricoter, les femmes suivent de près les réunions du conseil municipal et de la commission scolaire, reçoivent des invités de marque et traitent de différents problèmes, etc.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral libéral de Pierre-Elliot Trudeau a adopté la Loi des mesures de guerre estimant qu’il existe un état d’insurrection « réel ou appréhendé » au Québec. Elle déclare illégal le Front de libération du Québec (FLQ) ainsi que tout groupe qui préconise l’emploi de la force pour ou la perpétration de crimes pour réaliser un changement de gouvernement au Canada. Un agent de la paix peut arrêter toute personne sans mandat et celle-ci ne peut être relâchée sous caution.

D’autre part, la chanteuse Nana Mouskouri donnera un récital le 30 novembre à l’auditorium de la Polyvalente de Matane. Elle chante en français, en anglais, en espagnol, en allemand et en italien. Parmi ses plus grands succès en français : « Les enfants du Pirée », « Quatre soleils » et « L’enfant au tambour ». Les billets sont en vente au coût de 3 $ jusqu’à 4,50 $.

RP VG 21 octobre 1970

Romain Pelletier

spacer