Un marchethon rapporte 10 000 $

Dans La Voix gaspésienne du 18 novembre 1970

RP VG 18 novembre 1970 – 39Quelque 500 jeunes et parents ont participé au marchethon de 20 milles (32,1 kilomètres) tenu le vendredi 13 novembre par Opération-Jeunesse. Au total, les participants ont amassé 10 000 $ pour l’implantation d’une ferme jeunesse afin d’améliorer les loisirs destinés aux 15-20 ans. L’organisateur en chef, Réjean Coulombe (photo), a donné les premières directives de cette marche gaie et pacifique. Le maire Roger Dion n’a pas apprécié recevoir le mémoire dénonçant l’attitude de la Ville face aux Loisirs.

Par ailleurs, l’humoriste Yvon Deschamps donnera prochainement un spectacle pour la première fois à Matane, soit à l’auditorium de la Polyvalente.

De son côté, l’Hôtel Bernier situé sur l’avenue Saint-Jérôme vient d’ouvrir une discothèque au sous-sol : L’Espathèque.

D’autre part, le club d’équitation Le Sabot a recueilli 425 $ pour améliorer ses installations à la suite d’un défilé dans les rues de Matane. Pas moins de 28 cavaliers ont bravé la neige. Parmi eux, André Lapointe montait El Che et Berny Bergeron, Kane.

Enfin, dans un texte signé intitulé « Ce que le mari attend de sa femme, mère de ses enfants », Laurette Levesque écrit : « Comme preuve de l’amour qu’on lui porte, l’homme veut être attendu, qu’on aille au-devant de lui quand il arrive, avec des démonstrations lui prouvant qu’on a souffert de son absence. Il aime que sa femme se dérange, se fasse belle physiquement, dans sa coiffure, la beauté de son visage et dans son habillement. »

RP VG 18 novembre 1970

Romain Pelletier

Cette entrée a été publiée dans II était une fois. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.